Clicky

Où et comment ouvrir un compte bancaire offshore sans problème ?

Où et comment ouvrir un compte bancaire offshore ?

De nombreuses publications sur le web ou dans la presse vantent des avantages de l’ouverture d’un compte bancaire à l’étranger, c'est-à-dire dans une banque offshore. Compte tenu des spécificités de l’opération, plusieurs questions peuvent vous venir en tête.

Pourquoi le sujet devient-il de plus en plus populaire ? Ouvrir un compte bancaire offshore est-il légal ? Quel lien y a-t-il entre banque offshore et entreprise offshore ? Comment trouver les paradis fiscaux pour un montage offshore ?

Avant d’aller plus loin, c'est-à-dire ouvrir un compte à l’étranger, ces questions méritent les réponses adaptées.

« Offshore » est un mot d’origine britannique. Il signifie « hors des côtes ». Dans ce sens, un compte bancaire offshore désigne un compte dans une banque située hors des frontières du pays d’habitation du titulaire.

Il s’agit souvent d’un compte non-résident domicilié dans un paradis fiscal.

offshore

Comparé à un compte en banque classique dans votre pays de résidence, ce type de compte bancaire présente de nombreux avantages sur le plan fiscal et juridique.

  • Compte courant : compte bancaire destiné à la réalisation d’opérations régulières.
  • Compte résident : dans un contexte où le compte appartenant à une société offshore est domicilié dans le pays d’implantation de l’entreprise. Il faut que le titulaire soit un non-résident.
  • Compte créé dans le but de pouvoir réaliser des opérations de bourse en direct.
  • Compte de dépôt ouvert afin de permettre à des épargnes de fructifier.

Compte bancaire offshore : pour qui ?

L’existence d’une banque offshore est tout à fait légale. Il s’agit d’une banque effectuant les mêmes activités que celles que vous connaissez. Ce qui signifie qu’il n’y a rien d’anormal à vouloir ouvrir un compte offshore.

Il ne s’agit pas d’un moyen destiné à blanchir de l’argent d’origine mafieuse. Malgré tout, des personnes malintentionnées font parfois usage illégal de ce type de compte.

Il ne faut pas obligatoirement être riche pour ouvrir un compte bancaire offshore. En effet, cette alternative est accessible au grand public.

Les conditions pour créer un compte offshore sont : posséder une pièce d’identité, fournir quelques justificatifs de domicile et effectuer un premier versement d’environ 1000 euros. Les démarches d’ouverture d’un compte à l’étranger ne sont pas compliquées.

Un grand nombre d’entreprises et de particuliers possèdent déjà des comptes offshores. La préparation d’un départ à l’étranger et celle d’un départ en retraite peuvent motiver à ouvrir un compte bancaire offshore.

Il existe des règlements à respecter pour posséder un compte bancaire offshore. En effet, il est primordial de rester dans la légalité.

Ainsi, pour toute personne résidant en France, la déclaration de compte au fisc français (1) est obligatoire. Le non-respect de cette règle aboutit à l’application d’une amende de plus de 750 euros. 

Pour un compte non déclaré qui est domicilié dans une banque offshore située dans une juridiction ne disposant pas de la même réglementation que celle appliquée par le fisc français, l’amende peut aller jusqu’à 10 000 euros.

Ouvrir un compte bancaire offshore : quels avantages espérer ?

Investisseur ou entrepreneur, vous pouvez ouvrir un compte offshore et profiter de ses nombreux avantages.

Si vous voulez créer une société offshore, un compte adapté vous aidera à assurer une meilleure gestion de vos activités à l’étranger.

compte-offshore-avantage

Certaines personnes choisissent l’ouverture d’un compte offshore pour bénéficier d’une fiscalité considérablement plus avantageuse que dans son pays et ne pas être soumis à trop d’impôts.

Dans quelques paradis fiscaux, vous pourrez même ne payer aucun impôt.

Pour différentes raisons, sans être une mauvaise personne, vous êtes un interdit bancaire dans votre pays ? Un compte bancaire offshore est une solution intéressante pour contourner ce problème. Il vous permet d’exercer vos activités sans contraintes. Vous continuez à pouvoir vous occuper librement de la gestion de votre argent.

En outre, les investisseurs sont intéressés par l’obtention de taux de placements plus avantageux comparés aux profits que pourraient générés des placements effectués en France. La protection d’un patrimoine et d’une succession figure parmi les avantages d’un compte offshore.

Les individus qui résident dans un pays où l’instabilité juridique et politique règne sont orientés vers l’ouverture d’un compte bancaire offshore. En effet, la sécurité de leurs actifs n’est pas assurée dans leur lieu de résidence. Avec un compte à l’étranger, ils pourront être plus sereins en sachant que leur argent est en sécurité. Ils pourront aussi éviter la crise et ses conséquences économiques.

Dans votre pays, vous ne profitez plus du secret bancaire ? Vous devez savoir que dans une banque offshore, la discrétion est garantie à 100 %, à condition que vous ayez choisi une juridiction qui assure la conservation du secret bancaire.

Le choix de la juridiction a une haute importance, car le but est de trouver un territoire où la réglementation appliquée dans le secteur concerné est plus souple. À noter que même dans les pays appartenant à l’UE, l’ouverture d’un compte au nom d’une société offshore est le meilleur moyen de garantir l’anonymat.

Un compte bancaire offshore est aussi très apprécié pour la simplicité des procédures associées, ses frais souvent réduits, l’accès à une carte bancaire offshore et l’accessibilité à des prêts avec taux compétitifs. En effet, comme l’ouverture de compte, l’ensemble des opérations bancaires est effectué sans complications.

Le tarif bas s’explique par l’absence ou le faible contrôle du gouvernement, mais aussi par les coûts généraux moins élevés que dans certains pays.

Ouvrir un compte bancaire offshore : comment procéder ?

Dans l’Union Européenne, l’ouverture de manière légale d’un compte offshore est autorisée à tout citoyen, au nom d’une association, d’une entreprise offshore ou au nom d’une personne physique, depuis l’année 1990.

En France, vous devez déclarer l’existence de votre compte au FISC.

En choisissant une banque offshore en ligne, vous avez la possibilité d’ouvrir un compte à distance. Il suffit de fournir les pièces demandées (pièces d’identité + pièces de justification de domicile) et effectuer un premier versement. Le montant minimum de ce dernier varie d’une banque à une autre. D’une manière générale, le montant est fixé aux alentours de 1000 euros.

Les personnalités politiques, grands entrepreneurs ou célébrités peuvent opter pour l’ouverture d’un compte bancaire offshore auprès d’un établissement haut de gamme. Ces derniers demandent parfois quelques centaines d’euros comme versement initial.

Quelques banques exigent une rencontre avec le titulaire du compte. Dans ce cas, vous devez être disposé à faire le déplacement pour aboutir à l’ouverture de votre compte à l’étranger.

En ce qui concerne les personnes morales (association ou entreprise offshore), la banque offshore en ligne peut demander un business plan.

En fonction du profil du titulaire du compte et de l’établissement bancaire qu’il a choisi, l’ouverture d’un compte bancaire offshore peut nécessiter une durée allant de 2 jours à une semaine.

Pour ouvrir votre compte à l’étranger, vous pouvez passer par un prestataire offshore. Ce dernier est un professionnel qui connaît les principes des comptes offshores. Il est apte à vous représenter et garantir vos capacités, pour que vous n’ayez plus l’obligation de vous déplacer. En sollicitant les services d’un prestataire offshore, vous bénéficierez de tarifs réduits.

Une fois votre compte ouvert, vous pouvez avoir votre carte bancaire offshore.

Ouvrir un compte offshore : dans quelle banque le faire ?

Si le fait de créer un compte bancaire offshore permet de profiter d’avantages multiples, identifier les meilleurs paradis fiscaux est essentiel.

Pour plus de profits et de sérénité, il convient d’éviter les pays qui manquent de stabilité politique. S’informer sur chaque juridiction potentiellement intéressante devient alors de mise.

banque-offshore

Parmi les meilleures options en termes de paradis fiscaux, il faut noter :

  • Les Bahamas : aux Caraïbes, ce pays fait partie des plus riches. Sa stabilité économique et politique, avec sa fiscalité intéressante, constitue un de ses atouts considérables. Il met à votre disposition plus de 250 établissements bancaires. Le secret bancaire est également bien gardé. Toutefois, il faut s’attendre à des frais d’agence plus importants. Un capital social estimé à 50 000 dollars est exigé aux sociétés désirant ouvrir un compte en banque aux Bahamas.
  • Belize : sur le plan accessibilité, Belize offre plus de souplesse, comparée aux Bahamas. La fiscalité figure parmi les points qui rendent ce pays attractif. Le premier versement exigé par les banques de Belize varie de 1000 à 3000 dollars. Malgré des frais de gestion bancaire plus élevés, il faut quand même profiter de la facilité de montage offshore au Belize.
  • Les îles Caïmans : constituant le plus important centre bancaire offshore sur le plan international, ils disposent d’un nombre de banques supérieur à 280. Vous n’avez aucune crainte par rapport à la stabilité politique, car les îles Caïmans dépendant du Royaume-Uni. Il n’y a pas d’impôt à payer mis à part le droit de douane et de timbre.
  • Le Luxembourg : une option à considérer, étant donné sa bonne réputation. Discrétion et sécurité seront garanties. Les banques dans ce pays vous font profiter de l’expertise financière et des conseils de professionnels qualifiés.
  • Le Panama : se caractérise par une législation très libérale. La discrétion est totale, il n’y a pas de contrôle de changes. Plus de 100 banques vous attendent avec des services de qualité.
  • Autres : d’autres alternatives aussi intéressantes existent : Guernesey, Hong Kong, Jersey, Le Liechtenstein, Monaco, Les Seychelles, Singapour, etc.
Où et comment ouvrir un compte bancaire offshore ?
5 (100%) 4 votes
Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: