Clicky

10 astuces de défiscalisation pour réduire ses impôts sur le revenu

10 astuces de défiscalisation pour réduire ses impôts sur le revenu

La vie peut se révéler assez coûteuse : nous devons travailler, payer les taxes et nourrir notre famille, sans compter les dépenses à faire pour profiter de la vie. Alors, lorsqu’il s’agit des impôts, nous sommes tous au même niveau : nous souhaitons les voir se réduire au maximum.

Lorsqu’on ne s’y connaît pas, cela peut nous sembler impossible, de peur de faire des erreurs (toujours cette peur de voir débarquer les agents du fisc), parce qu’on n'en comprend pas le monde des chiffres ou tout simplement par manque d’informations. 

Néanmoins, les solutions existent et sont à la portée de tous et peuvent permettre à tout le monde de réduire ses impôts sur le revenu

La défiscalisation est un jeu assez complexe, mais une fois maîtrisé peu s’avérer très utile. Notamment grâce aux domaines comme l’immobilier, avec la loi de l'immobilier, ou votre statut social.

Cette pratique peut devenir un moyen de réduire ses impôts sur le revenu et donc, de garder de l’argent pour soit chaque année.

defiscalisation

Apprendre comment défiscaliser devient alors plutôt simple.

Ci-dessous vous trouverez dix conseils pour vous aider à apprendre comment réduire ses impôts sur le revenu ou comment défiscaliser sans commettre d’impairs et avec facilité !

Réduire ses impôts avec la loi Girardin

Comment réduire ses impôts grâce à la loi ?

La loi Girardin permet, par exemple, de venir en aide aux départements d’Outre-Mer, en permettant d’investir à fond perdu ; vous placez sur un fond Girardin l’impôt que vous pensez payer l’année suivante et en fonction de la somme investie vous bénéficiez d’une certaine somme de réduction d’impôts. 

Sachant que l’organisme vous dit dès le départ quelle somme investir pour avoir la somme souhaitée en réduction.

Défiscalisation loi Pinel

Cette loi, assez populaire, permet une réduction d’impôts durant 6 à 12 ans. Pour cela, il faut renseigner correctement votre investissement locatif, en prenant bien en compte tout ce qui concerne votre bien : travaux, localisation, etc.

Loi Malraux

La loi Malraux vient en aide à ceux qui décide de faire des travaux chez eux. Bien qu’il s’agit uniquement des rénovations complètes des bâtiments.

De plus, il ne faut pas excéder 400 000 euros d’investissements sur quatre années consécutives.

Location meublé

La défiscalisation immobilière peut passer par la location. En effet, si vous louez meublé, vous pouvez avoir le droit à un abattement fiscal de 50% sur vos recettes.

Les lmnp (location meublé non professionnelle) permettent de venir en aide aux propriétaires, qui voient ainsi leurs impôts sur le revenu baisser.

Déficit foncier

Lorsque vous louer un bien immobilier, si les charges déductibles sont supérieures au revenu brut foncier, on parle alors de déficit foncier. Ce système propre à l'univers immobilier, est automatiquement déduit de vos impôts sur le revenu.

Bon à savoir : il n’est pas toujours nécessaire d’investir pour payer moins d’impôts. Il existe en effet, des moyens de réduire ses impôts sans défiscaliser ni de déduction fiscale sur l’épargne-retraite. 

Découvrez ci-dessous comment réduire ses impôts sans investir et donc plus accessible à tout le monde

La famille et le statut marital

Le nombre d’enfants joue sur la part à déduire des impôts. Plus il y a d’enfants, moins il y a d’impôt à payer. Avec plus de trois enfants, il n’y a pas d’impôt sur le revenu.

Sont également prises en compte les pensions alimentaires versées à un conjoint ou ex-conjoint. Même lorsque le couple n’est pas marié, la répartition des enfants permet de voir les impôts sur le revenu diminuer.

Le bénévolat

La déduction fiscale prend en compte le bénévolat, le travail effectué dans une association à titre volontaire, mais également les dons effectués à des organismes comme le Téléthon (1), et ainsi diminuer ses impôts.

Les intérêts des livrets bancaires

Les français possèdent plus de 180 milliard d’euros sur des livrets bancaires.

Pourtant très peu savent que certains sont soumis à l’impôt sur le revenu. Il est donc préférable de transférer l’argent sur des livrets qui ne sont pas imposables comme le livret A et le LDDS (livret de développement durable et solidaire).

Faisant ainsi des économies d’impôts.

Le crédit d’impôt

Le crédit d’impôt est une réduction fiscale qui peut donner lieu à un remboursement de l’Etat. Ils touchent plusieurs domaines : la recherche, les salariés pauvres, la transition énergétique ou l’impôt local.

Les frais réels

Lorsque vous êtes employés, il peut arriver que vos frais professionnels soient important et pas forcément entièrement pris en charge par la société.

Dans ces cas-là, vous pouvez déclarer ses frais en frais réels et ainsi réduire vos impôts sur le revenu.

Autres méthodes pour réduire ses impôts sur le revenu

payer-moins-impots

Pour réduire ses impôts sur le revenu, les conditions sont souvent liées à votre situation familiale (si vous êtes mariés, concubins, célibataires avec ou sans enfants) mais également professionnelle (employés dans le public, dans le privé, auto-entrepreneur, indépendant). 

Bien que la plupart soient complexes à mettre en place ou difficile à assumer : faire des enfants pour réduire ses impôts pourquoi pas, mais il faut assumer la décision.

Il existe pleins d’autres moyens de réduire ses impôts sur le revenu : si vous employez quelqu’un à domicile aussi bien comme nourrice ou aide ménagère.

Il existe également des communes qui mettent en place des systèmes de défiscalisation ; c’est le cas de Rémire-Montjoly en Guyane française (2), qui propose une réduction de 40% sur les impôts à la condition d’investir dans l’immobilier au sein de la commune, une pratique qui permet à la ville de garder des habitants.

Les départements d’Outre-mer (3) ont des systèmes différents de la métropole notamment dû au concept de la vie chère, les fonctionnaires travaillant là-bas, et certains employés du privé peuvent bénéficier d’un abattement fiscal intéressant parce qu’ils vivent dans un lieu, dit, onéreux.

Vous pouvez donc penser à déménager !

Il faut savoir aussi que certains métiers sont exonérés ou du moins peuvent bénéficier d’une réduction :

  • les journalistes qui peuvent réduire jusqu’à plus de 7 000 euros de leurs revenus imposables.
  • les arbitres et juges sportifs qui n’ont pas à déclarer leurs revenus en dessous d’un certain montant.
  • les revenus des marins pêcheurs exerçant hors des eaux françaises.
  • Genderless
    les assistantes maternelles peuvent opter pour un régime dérogatoire.
  • Genderless
    les agriculteurs ont un système qui leur est plus favorable.

Donc, vous pouvez penser à faire une reconversion professionnelle pour diminuer ses impôts.

Conclusion

Les méthodes pour la déduction fiscale sont nombreuses, elles peuvent nécessiter un investissement ou juste une modification toute simple dans votre déclaration d’impôts.

Dans le cas où vous ne connaissez pas très bien votre situation, ou que vous n’avez pas d’idées précises sur le montant des impôts que vous allez devoir payer et donc quelle marge de manœuvre vous avez pour réduire ses impôts sur le revenu ; vous pouvez vous tourner vers une simulation d'impôt qui prendre tout en compte et vous permettra d’avoir un aperçu en temps réel de votre situation et donc, de comment réduire ses impôts sur le revenu.

De là, vous aurez une meilleure perception des choix qui s’offrent à vous pour réduire ses impôts sur le revenu.

Autant de possibilités qui s'offrent à vous pour réduire ses impôts sur le revenu grâce entre autres à la défiscalisation, ou au crédit d'impôt afin de vous permettre de payer moins d'impôts !

10 astuces de défiscalisation pour réduire ses impôts sur le revenu
4.8 (96%) 5 votes
Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: